Qui sommes nous ? - Contacts - FAQ - Partenaires - Lettre d'infos - Plan du site
Ballon intra-gastrique
Principe et mise en place
Indications et contre-indications
Résultats du ballon gastrique
Centres de cures
Psychothérapie
Prévention de l'obésité
Stimulation électrique
Stimulation intra-gastrique
Système ABILITI de stimulation gastrique
Méthodes non invasives
Accueil > Autres traitements > Stimulation électrique

Stimulation électrique

Existe-t-il vraiment un avenir pour la stimulation électrique dans le traitement de l'obésité ?

Il y a plusieurs années, un essai ambitieux a eu lieu en Europe et aux Etats-Unis avec le procédé du pacemaker gastrique (Intra-gastric Stimulation ou IGS, se reporter à la rubriquer 'autres traitements' pour la discussion de ces interventions).

Malheureusement, les résultats n'ont pas été à la hauteur des espoirs qu'avait suscité cette technique simple et élégante. En particulier une étude randomisée(c'est-à-dire avec tirage au sort de deux groupes de patients) avait échoué aux USA à montrer une différence de perte de poids entre les patients avec le dispositif 'on' et ceux avec le dispositif 'off'. Le principal laboratoire fabriquant ce matériel (MEDTRONIC) s'est donc désengagé des essais cliniques, tout en poursuivant une recherche expérimentale chez l'animal. Cela semble pessimiste, mais plusieurs faits pourraient amener le principe de la stimulation électrique dans l'obésité renouer avec le succès :

- Les mécanismes physiologiques de la perte de poids, l'action des neuro-médiateurs et des hormones digestives, le rôle des fibres nerveuses de l'estomac, etc. sont toujours à la base de recherches passionnantes, lesquelles débouchent déjà sur des changements importants dans la compréhension de domaines adjacents (par exemple le diabète).

- Il existe un essai en cours avec un procédé de stimulation différent (système dit TANTALUS ), qui repose sur une stimulation qui délivre une impulsion sélective pendant les repas (grâce à la détection automatique de l’apport alimentaire).

- Le système VBLOC ou stimulation sélective des nerfs principaux de l'estomac (dits nerfs vagues). Le principe repose sur le postulat qu’une gastroplastie offre une meilleure efficacité sur la perte de poids si l’on emploie la vagotomie (section de ces nerfs) comme adjuvant. Le dispositif VBLOC revendique les effets suivants : altération de l’accommodation gastrique et des contractions (donc de la vidange), et décroissance de certaines sécrétions pancréatiques. Lors d’un essai clinique rapporté, la perte d’excès de poids à 6 mois n’a toutefois été que de 14%.

En résumé, beaucoup d'expérimentation aujourd'hui encore et des perspectives intéressantes... Mais il est prématuré de parler de validation du principe de la stimulation électrique de longue durée dans l'obésité !
Envoyer cet article par email à un(e) ami(e)
Tous les champs sont obligatoires