Qui sommes nous ? - Contacts - FAQ - Partenaires - Lettre d'infos - Plan du site
Principes diététiques de la grossesse
Principes diététiques chez l'enfant
Principes diététiques chez l'adolescent
Alimentation
Règles et astuces alimentaires
Table des calories
Nutrition
L'enquête alimentaire
Les régimes
Régimes hypocaloriques équilibrés
Régimes hypocaloriques hyperprotéinés
Effets des régimes dissociés
Les recettes hypocaloriques
Entrées
Légumes
Poissons
Viandes
Potages
Desserts
Accueil > Diététique > Les régimes > Régimes hypocaloriques équilibrés

Régimes hypocaloriques équilibrés

Chaque individu est unique !

Son histoire, ses antécédents familiaux et médicaux, son mode de vie, ses goûts sont différents des autres. Il est important que le professionnel de la nutrition propose un programme personnalisé, prenant en compte ces différents éléments, à toute personne désirant perdre du poids, restructurer son alimentation, modifier ses habitudes alimentaires. Le schéma alimentaire reposera sur des règles simples permettant une perte de poids significative grâce à une alimentation saine, variée et équilibrée en nutriments principaux (protéines, lipides, glucides) et en vitamines, minéraux, acides gras et fibres.

Une alimentation équilibrée doit apporter une ration alimentaire avec la répartition suivante en nutriments principaux : 12 à 15 % en protéines, 30 à 35 % en lipides, 50 à 55 % en glucides.

Lorsque l'on veut obtenir une perte de poids, la ration calorique habituelle est généralement baissée et on s'attache beaucoup à l'aspect qualitatif (choix des aliments, rythme des repas…) afin d'obtenir un résultat durable.

La ration en glucides comprendra essentiellement des glucides complexes et peu de glucides simples (produits sucrés). Les glucides doivent constituer plus de la moitié de la ration calorique car ils permettent de fournir l'énergie nécessaire à l'activité quotidienne tout en calmant la faim. Les calories apportées par les glucides complexes seront en grande partie brûlées et ne seront pas stockées sous forme de graisse.
On pourra consommer à chaque repas des aliments riches en glucides : pain, fruits, légumes, féculents, céréales,légumes secs…

L'apport en lipides (graisses) sera minimum c'est à dire proche des 30 % de la ration calorique totale. Ce sont les nutriments qui sont les plus caloriques et qui favorisent le plus le développement du tissu adipeux.
Néanmoins, l'organisme en a besoin chaque jour en petite quantité, notamment pour les apports en acides gras essentiels. On conseille une consommation de 30 à 40 g de lipides par jour, soit 3 à 4 cuillères à soupe d'huile, de margarine ou de beurre.

Un certain nombre d'aliments contiennent des graisses. Il est important de privilégier les aliments dont le taux de matières grasses est peu élevé : les poissons, les viandes maigres ( volaille sans peau, lapin, veau, bœuf maigre, filet et filet mignon de porc, jambon blanc dégraissé, bacon…), les œufs, les fromages frais …

Et de réserver les aliments riches en graisses à une consommation très occasionnelle. Il est important de bien connaître ces aliments :
- charcuteries : saucisson, saucisse, rillettes, pâtés…
- fromages affinés ou enrichis : gruyère, comté, bleus, camembert, boursault…
- Viennoiseries (pain au chocolat, croissant…), pâtisseries, confiseries, crèmes glacées…
- Fritures (beignets, frites…)
- Certaines viandes : le mouton et l'agneau sont des viandes riches en matières grasses, de même certains morceaux du bœuf (entrecôte, côte de bœuf) et de porc.

L'apport protéique doit rester assez constant. Il est conseillé de consommer des protéines d'origine animale et végétale. Les protéines d'origine animale sont présentes dans les viandes et dérivés, les poissons, les œufs, les produits laitiers. On choisira de préférence les aliments qui sont les plus maigres (voir liste plus haut).

Les légumes secs sont riches en protéines d'origine végétale, on en trouve également dans les céréales et le pain.

L'apport en fibres , de l'ordre de 30 à 40 g par jour, est apporté par les légumes, les fruits, les céréales, les légumes secs. On conseille une ration de fruits et de légumes verts ou féculents à chaque repas principal.

Les boissons doivent apporter un volume hydrique quotidien d'environ 1,5 l. L'eau reste la seule boisson vraiment nécessaire à notre organisme. On la trouve sous différentes formes ou catégories, plate ou gazeuse, minérale, de source….

Pour bâtir un schéma alimentaire adapté au patient, le professionnel de la nutrition se base sur l'enquête alimentaire et sur les différents entretiens qu'il a avec ce dernier.(voir chapitre ci-dessus).

Pour rééquilibrer notre alimentation, pensons d'abord à nous réconcilier avec les aliments, à modifier certaines de nos habitudes. Ce sont souvent les grignotages incessants, la consommation excessive de lipides, le volume ingéré qui sont responsables des prises de poids.

Pour pallier ces différents problèmes, il est conseillé de respecter le rythme de 3 repas principaux, accompagnés éventuellement d'une collation. Il est important de prendre les repas dans une bonne ambiance, de leur consacrer suffisamment de temps, d'apprécier chaque plat. D'une manière générale, ces différents conseils devront être adaptés à chacun d'entre nous , une personnalisation de la prise en charge diététique étant la garantie d'un bon résultat à long terme.

En pratique, voici un exemple de menu pour une journée, la ration alimentaire correspond à un taux calorique de 1600 kcal ou 6700 kJ :

<Petit-déjeuner
Quantité
-Une boisson (thé, café, tisane)  
-Lait ½ écrémé
1 bol (250 ml)
-Pain blanc ou complet..
80 g
-Beurre
10 g (1 noix)

<Déjeuner
Quantité
-Entrée (légumes crus ou cuits)
100 à 150 g
-Viande, poisson ou œufs
environ 100 g
-Féculents
200 g ( environ 50 g de riz cru, 2 pommes de terre moyennes …)
-1 yaourt ou une portion de fromage blanc
100 à 125 g
-1 fruit (cru ou cuit)  
-Pain
40 g
-Beurre
5 g (1 noisette)
-Huile
10 g

<Dîner
Quantité
-Légumes verts cuits
à volonté
-Fromage affiné
1 portion (30 g)
-1 fruit  
-Pain
40 g
-Huile
10 g

Si , par exemple, vous préférez les produits laitiers au lait, vous pouvez utilisez les équivalences suivantes :

<Equivalence en CALCIUM  
- ¼ de litre de lait est égal
200 g de yaourt nature
 
300 g de fromage blanc
 
4 petits-suisses de 60 g
 
80 g de camembert 45 g de roquefort
 
30 g de gruyère

<Equivalence en PROTEINES  
- ¼ de litre de lait est égal
2 yaourts
 
100 g de fromage blanc
 
35 g d'emmental
 
50 g de viande, poisson
 
1 œuf ½

N.B. : a
ttention cependant, ces équivalences sont valables pour 1 nutriment précis (calcium ou protéine..) mais pas pour les autres nutriments, ni pour l'apport énergétique.



Envoyer cet article par email à un(e) ami(e)
Tous les champs sont obligatoires