Qui sommes nous ? - Contacts - FAQ - Partenaires - Lettre d'infos - Plan du site
Chirurgie digestive
Anneau gastrique 2016
La plicature gastrique (2)
La plicature gastrique (1)
La plicature gastrique chirurgicale
La révision endoscopique des échecs tardifs de la chirurgie bariatrique
Nouvelles techniques
Principales techniques
Faire le choix de son intervention bariatrique
Bypass bilio-pancréatique
Bypass gastrique
Sleeve gastrectomie
Résultats de la chirurgie
Examens pré-opératoires
Déroulement de l'intervention
Suivi post-opératoire
Diététique post-opératoire immédiate
Contre-indications
Risques de l'intervention
Causes d'échec à long terme de l'anneau modulable
Indications de la chirurgie digestive de l'obésité
Robotique et chirurgie de l'obésité
Chirurgie de l'obésité dans le monde et en Europe : les chiffres
Consommation de sucres chez les opérés de gastroplastie
Peut-on opérer les adolescents ?
Super obèses
Chirurgie plastique
Principes de la stratégie en chirurgie plastique chez le patient obèse qui a maigri
Localisations de la chirurgie plastique
Stratégie thérapeutique
Chirurgie plastique de l'obésité sans perte de poids
Niveau de preuve en chirurgie de l'obésité
Problèmes psychologiques
Accueil > Chirurgie > Chirurgie plastique > Principes de la stratégie en chirurgie plastique chez le patient obèse qui a maigri

Principes de la stratégie en chirurgie plastique chez le patient obèse qui a maigri

La plupart des gens qui ont perdu beaucoup de poids sont amenés à deux types de constatations :

>> La peau ne s'est pas retendue : C'est le problème principal. De plus, la peau se redrape très variablement.
Un amaigrissement de 25 kg peut aboutir au même surplus de peau qu'un amaigrissement de 80 kg selon l'individu.

La qualité de la peau est variable aussi suivant les sites. Si pour la plupart c'est le ventre qui pose problème, pour d'autres le surplus maximum peut se situer ailleurs : aux bras, à l'intérieur des cuisses, aux seins … Pour certains, c'est l'ensemble du corps qui pose problème.
Le patient consulte donc car il supporte mal cette enveloppe devenue trop grande, cette peau molle qu'il est obligé de ranger et de cacher dans ses vêtements.

>> Il reste de la graisse à certains endroits ; Il faut rappeler qu'il existe deux formes de corps :

- La forme de corps androïde (chez les hommes mais aussi quelques femmes) : la surcharge graisseuse est maximum à la partie haute du corps et le problème le plus important se situe toujours au niveau de l'abdomen.

- Chez les femmes on parle de forme gynoïde : la surcharge de graisse est localisée à la moitié inférieure du corps, c'est à dire à partir des hanches. Le haut du corps a mieux maigri que le bas. Le but thérapeutique sera en conséquence de ré-harmoniser les deux parties par ablation de graisse et de peau.
Envoyer cet article par email à un(e) ami(e)
Tous les champs sont obligatoires