Qui sommes nous ? - Contacts - FAQ - Partenaires - Lettre d'infos - Plan du site
Chirurgie digestive
Anneau gastrique 2016
La plicature gastrique (2)
La plicature gastrique (1)
La plicature gastrique chirurgicale
La révision endoscopique des échecs tardifs de la chirurgie bariatrique
Nouvelles techniques
Principales techniques
Faire le choix de son intervention bariatrique
Bypass bilio-pancréatique
Bypass gastrique
Sleeve gastrectomie
Résultats de la chirurgie
Examens pré-opératoires
Déroulement de l'intervention
Suivi post-opératoire
Diététique post-opératoire immédiate
Contre-indications
Risques de l'intervention
Causes d'échec à long terme de l'anneau modulable
- L'anneau modulable est-il sur le déclin ?
Indications de la chirurgie digestive de l'obésité
Robotique et chirurgie de l'obésité
Chirurgie de l'obésité dans le monde et en Europe : les chiffres
Consommation de sucres chez les opérés de gastroplastie
Peut-on opérer les adolescents ?
Super obèses
Chirurgie plastique
Principes de la stratégie en chirurgie plastique chez le patient obèse qui a maigri
Localisations de la chirurgie plastique
Stratégie thérapeutique
Chirurgie plastique de l'obésité sans perte de poids
Niveau de preuve en chirurgie de l'obésité
Problèmes psychologiques

L'anneau modulable est-il sur le déclin ?

Vérités et mensonges (1) : la question en 2009
Il n'est pas douteux en France que l'anneau modulable reste la technique n°1 par le nombre en 2009, et ce depuis son apparition en 1995, époque à partir de laquelle elle a supplanté progressivement la technique de l'agafage de Mason (Gastroplastie Verticale Calibrée ou VBG), devenue marginale et même obsolète pour certains.

L'ANNEAU MODULABLE EST-IL SUR LE DECLIN? VERITES ET MENSONGES (1): la question en 2009
Il n'est pas douteux en France que l'anneau modulable reste la technique n°1 par le nombre en 2009, et ce depuis son apparition en 1995, époque à partir de laquelle elle a supplanté progressivement la technique de l'agafage de Mason (Gastroplastie Verticale Calibrée ou VBG), devenue marginale et même obsolète pour certains. Pourtant la maturité de la technique de l'anneau a légitimement amené de nombreuses interrogations,et une poussée en faveur des techniques alternatives que sont le bypass et la sleeve gastrectomie. S'il est incontestable que les arguments en faveur de ces interventions sont dans l'ensemble parfaitement fondées, au point que de nombreux chirurgiens les ont définitivement adoptées et ont rejeté l'anneau, on peut tout aussi valablement leur reprocher d'avoir jeter à la rivière une intervention dont il n'ont pas attendu d'épuiser tous les effets, et surtout toutes les potentialités... en clair, d'avoir succombé à un effet de mode, ou à la tentation de rélaiser des interventions plus complexes et peut-être plus valorisantes, au détriment de l'examen impartial et rigoureux du rapport bénéfice/risque, lequel continue de pencher en faveur de l'anneau pour beaucoup.
Un fait est aujourd'hui troublant: l'anneau reste très prédominant en France (au moins les deux-tiers des interventions, selon les régions).. mais il est rejeté au plan théorique par une majorité (pas écrasante toutefois) des "experts", c'est-à-dire des chirurgiens qui réalisent ces interventions et font le plus souvent acte de présence dans les réunions scientifiques et surtout publient leurs résultats.
Avant de se demander si une telle discordance est tenable, examinons-en l'historique: l'anneau a pris à la fin des années 1990 la relève de la gastroplastie calibrée, et s'est imposé comme l'unique technique mini-invasive, face au bypass qui se pratiquait à l'époque par voie ouverte surtout aux Etats-Unis. Puis sont apparus les défauts de matériels prothétiques par toujours parfaitement conçus, la nécessité de réinterventions multiples, la perte d'efficacité avec le temps... et les contraintes des ajustements, exigeants en terme de disponibilité, tant pour le patient que pour le médecin. Parallèlement, le bypass, puis la sleeve gastrectomie très récemment, ont développé leur pouvoir de séduction!
Nous examinerons dans une seconde partie les arguments objectifs en faveur ou en défaveur de l'anneau aujourd'hui.
Envoyer cet article par email à un(e) ami(e)
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires (1)
 
Philippe RAFFAITIN - 2010-02-27 16:19:27
Quelques chiffres : 11 000 anneaux posés en 2008 en France et 6 000 retirés la même année. Taux d'échec estimé à plus de 60%. La dernière conférence de consensus sur la Sleeve Gastrectomie (Dr Gagner mars 2009) a montré qu'au bout de 5 ans la sleeve gastrectomie donne de meilleurs résultats que l'anneau. Le rapport coût/efficacité d'une technique doit rentrer en ligne de compte au vu de cette pandémie d'obésité. L'anneau est à l'obésité ce qu'à été la prothèse d'Angel-chik à la cure chirurgicale du reflux.


COMMENTER CET ARTICLE
 
Vous pouvez nous faire part de vos commentaires, votre message n'apparaîtra en ligne qu’après modération.
> Charte d'utilisation
 
Vos nom et prénom
Votre email *
Votre commentaire
Je souhaite m'abonner à la newsletter
J'ai lu la charte des commentaires et les conditions générales d'utilisation