Qui sommes nous ? - Contacts - FAQ - Partenaires - Lettre d'infos - Plan du site
Régulation de l'appétit
Causes et mécanismes de l'obésité
Mesures de l'obésité
Fréquence, coût et conséquences sociales de l'obésité
Grandes options dans le traitement de l'obésité
Stratégie thérapeutique chez un obèse
Front de la lutte contre l'obésité
Bénéfices de la chirurgie de l'obésité
L'obésité dans les pays en développement
Lutte contre l'obésité : les USA contre le reste du monde
Gain de poids chez les époux des opérés
Mortalité et poids
Première étude comparée des traitements de l'obésité morbide
Le combat américain
Négation de l'obésité
Lutte contre l'obésité : se méfier des solutions faciles
Obésité ''volontaire'' en Mauritanie
Accueil > Généralités > Gain de poids chez les époux des opérés

Gain de poids chez les époux des opérés


Il est banal de dire que la réussite d'un amaigrissement repose sur le support de l'entourage de celui qui l'entreprend, qu'il passe par la simple diététique ou des solutions plus compliquées comme la chirurgie bariatrique. La participation du conjoint est alors au premier plan.


Il est plus surprenant d'observer ce que l'amaigrissement induit chez le conjoint pour lui même. Une étude apporte la preuve qu'il n'en sort pas indemne. Une équipe américaine ((Methodist University Hospital de Memphis) a ainsi revu 63 patients opérés d'une intervention bariatrique (bypass gastrique) au moins 12 mois auparavant*. 3 époux ont été également opérés pendant la période d'observation.
Trente-trois conjoints ont vu leur poids se modifier, 13 ayant perdu du poids et 20 en ayant gagné. 75 % des épouses ou époux ont gagné du poids pendant la période d'étude parmi ceux qui étaient obèses antérieurement, contre 38 % de ceux qui n'étaient pas obèses.

Deux conséquences de l'opération sont décrites :
  • 1- L'effet "garbage can", c'est-à-dire le fait que le patient opéré soit obligé de laisser (d'abandonner!) une partie de ses repas car le bypass (comme toute opération bariatrique) limite fortement les quantités que l'on peut ingérer, surtout au début . Cet effet contribue à une augmentation du poids du conjoint.
  • 2- L'effet mimétique : l'époux adopte progressivement le comportement alimentaire du patient, améliore la qualité de ses repas, et donc va perdre du poids. Il semble que ce dernier effet soit malheureusement plus fréquent ... chez les conjoints non obèses!

>> La conclusion des auteurs est que les époux des patients opérés sont plus fragiles et enclins à une prise de poids, et donc qu'une prise en charge diététique devrait leur être proposée. Ils proposent aussi d'étudier les effets de l'opération sur les autres membres de l'entourage (enfants par exemple).


* Weight changes in spouses of gastric bypass patients. Madan AK, Turman KA, Tichansky DS. Obesity Surgery 2005, 15: 191-194.
Envoyer cet article par email à un(e) ami(e)
Tous les champs sont obligatoires